18 novembre 2008

Belgïe heet u welkom

Ce week-end je me suis encore laissée embelgifier, d'où l'oubli de teaser pour ma livraison de la semaine. Mais pour une fois, je n'ai pas passé la frontière que pour la bagatelle et les plaisirs du palais. Certes, j'ai eu ma dose de croquettes aux crevettes, de gauffres de Liège au chocolat et autres boulettes sauce tomate, mais pas que. J'ai aussi rencontré quelques collègues d'outre-Quiévrain comme on dit, dans le cadre d'une journée de formation organisée par l'APBD (Association professionnelle des bibliothécaires et documentalistes). Même si l'intervenant, Michel Collon, a quelque peu dévié du programme initialement prévu, son "Initiation au journalisme alternatif" n'a pas manqué d'intérêt. Nous en sommes ressortis, je pense, si ce n'est mieux armés, au moins plus vigilants. Car il n'a pas tant été question de journalisme alternatif que de décryptage des mécanismes de manipulation de l'opinion par les médias (superbes images d'époque de la première guerre du Golfe, qu'on n'oserait même plus nous resservir aujourd'hui !) et d'identification des acteurs économiques de la presse. Les bibliothèques n'ont pas été oubliées, et nous avons aussi longuement échangé sur le rôle qu'elles peuvent (doivent) jouer dans la société de l'information, en s'attardant notamment sur le pluralisme, la mise en valeur et l'animation de certaines parties du fonds et surtout l'éducation aux médias.

Autant le dire tout de suite, inviter Michel Collon n'est pas politiquement neutre, ce que j'ignorais totalement avant de participer à cette formation, toute franco-centrée que je suis malgré mes élans belgophiles. Cela dit, j'aime assez la démarche de l'APBD, qui au moins a le mérite d'annoncer la couleur, et de proposer aux participants une intervention bien éloignée du consensus mou de rigueur dans ce type de sauteries. Je ne sais pas si c'était juste pour cette formation, si l'APBD est coutumière du fait ou si la Belgique entière est franchement moins coincée que la France sur ce point, mais j'ai finalement grandement apprécié d'avoir en face de moi un intervenant engagé et des participants ayant dans l'ensemble une parole politique décomplexée, bien loin de la neutralité d'usage dans tous les stages auquels j'ai pu jusqu'alors participer (et vu que me me suis enfilé deux Formations initiales en 4 ans, c'est dire si je m'y connais en stages !). J'écris "finalement", car au début, toute conditionnée que je suis au devoir de neutralité et de réserve, j'ai été un peu surprise par la franchise et la radicalité du propos, tant côté intervenant que côté participants. Mais bon, soyons clair, on s'y fait très vite ! J'ai aussi découvert des collègues belges très conscients politiquement, ayant une façon d'envisager leur métier de façon militante au sens le plus noble du terme. Bilan de ma journée de lundi : hyper enrichissant à tous points de vue (sauf pour mon portefeuille car je suis repartie avec une fameuse bibliographie sous le bras), je continuerai de surveiller ce qui se passe chez nos voisins belges de l'APBD et de l'ABD ; ça me donnera sans doute d'autres occasions de me rendre à Bruxelles ;-)


Oostendesmall

Oostende, 16/11/2008

Posté par Aurelie B à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Belgïe heet u welkom

    Quand on peut joindre l'utile et l'agréable, pourquoi s'en priver ?

    Posté par LBDV, 21 novembre 2008 à 11:42 | | Répondre
Nouveau commentaire