29 août 2009

Ravag(é)e

Conversation limite surréaliste prise au vol cette après-midi dans une librairie (une vraie, pas celle à enseigne caca d'oie) :

- le client : bonjour. Je cherche un livre qui s'appelle Ravage
- la vendeuse (vu ce qui suit, peux pas me résoudre à l'appeler libraire) : euh... c'est quoi comme livre ?
- le client : un roman.
- la vendeuse : ...
- le client : ça se passe dans une société post-apocalyptique.
- la vendeuse : attendez je vais regarder (là elle pianote sur son clavier et réalise que la saisie du simple terme "ravage" lui renvoie une palanquée de résultats. On devine alors dans son regard une sorte de panique teintée de vide assez indescriptible. Elle se reprend néanmoins). Vous connaissez l'auteur ou l'éditeur ?
- le client : euh non.
- la vendeuse : ah. Regardez avec moi sur l'écran et dites-moi si vous le voyez.
- le client : ...
- la vendeuse : c'est récent comme livre ?
- le client : c'est-à-dire ?
- la vendeuse : ben c'est sorti il y a quelques années ou ça se compte en dizaines d'années ?
- le client : en dizaines d'année je pense.
- la vendeuse : ah.
Pas de bol, j'ai dû décrocher un moment pour suivre mon vendeur qui m'emmenait chercher "Le voyage était presque parfait" au rayon... anthropologie (sa place quoi !). Quand je suis revenue, notre pauvre client repartait bredouille, sans plus en savoir sur son mystérieux roman post-apocalyptique. Allez défendre ensuite la valeur ajoutée d'un libraire quand Amazon est capable de nous sortir le bon bouquin en tête de liste...

MonkeyFriendSmall

Macaque japonais, Jigokudani Yaen-kôen, environs de Nagano, mars 2009

Posté par Aurelie B à 18:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Ravag(é)e

    Librairie

    Il y a bien longtemps que ladite librairie a franchi le pas du frai émoulu d'un BEP Force de Vente pour vendre ses "objets culturels" plutôt que des libraires ombrageux et livresques (ce qui est la moindre des choses)... Alors mettons que c'est moyennement étonnant.
    La librairie, désormais, ressemble plus au cauchemar de Leslie Plée : http://tinyurl.com/m3pqfg qu'à un endroit où on aime les livres. Ca me fait penser qu'il faut acheter la bédé de Leslie Plée : http://tinyurl.com/m3tq3o

    Posté par Franpi, 29 août 2009 à 23:08 | | Répondre
  • Aïe !

    Ce n'est même plus un problème de libraire amoureux ou pas des livres; c'est avant tout une enorme lacune de culture générale.

    Pour cette vendeuse, Barjavel doit sans doute être un produit de nettoyage ...

    Posté par LBDV, 30 août 2009 à 07:39 | | Répondre
  • Tilt

    Au fait, il y a un an j'ouvrais mon blog sur cette image. Je venais juste de le lire.
    [img]http://lbdv.jexiste.fr/bmachine/files/LBDV_IMG7078M.jpg[/img]

    Posté par LBDV, 30 août 2009 à 07:41 | | Répondre
Nouveau commentaire