11 novembre 2009

Salut les p'tits clous

Pour honorer la décennie finissante, certains classent leurs disques (par label ou autrement). Ca m'a pris comme ça cette aprem,  histoire de ne pas être en reste, j'ai fouiné dans mes bouquins. Il y a volontairement de tout (polar, essai, roman, manga, livre de photo...), la seule condition étant une parution en édition française à partir de 2000. Ce critère a généré quelques frustrations, forcément, certaines claques prises au cour des dix dernières années datant du siècle précédent. J'aurais pu transgresser cette règle fixée par moi seule, mais non.
L'année n'est certes pas achevée, mais voila quand même mon top 20. Impossible d'en faire un classement par ordre de préférence, car ce serait vraiment comparer des choux et des carottes. J'aurais pu me lancer dans un fastidieux classement par ISBN. Plus simple, par année de parution. C'est finalement la vedette auteur qui l'a emporté.

  • BEINHART Larry, Le Bibliothécaire, 2005
  • CHAVOUET Florent, Tokyo Sanpo, 2009
  • Collectif, Tokyo électrique, 2000
  • COUPLAND Douglas, Toutes les familles sont psychotiques, 2002
  • DESPENTES Virginie, King Kong théorie, 2006
  • DIOME Fatou, La préférence nationale, 2001
  • FFORDE Jasper, L'affaire Jane Eyre (et ss.), 2004-...
  • KIKAI Hiroh, Asakusa portraits, 2008
  • KITANO Takeshi, Naissance d'un gourou, 2005
  • MONTAIGNE Tania de, Le quart-d'heure islandais, 2002
  • MURAKAMI Motoka, Jin (t. 1 et ss.), 2007-...
  • MURAKAMI Ryû, Parasites, 2002
  • MURAKAMI Ryû, Love & Pop, 2009
  • PAASILINNA Arto, Le cantique de l'apocalypse joyeuse, 2008
  • ROTH Philippe, Le complot contre l'Amérique, 2006
  • SCHOTT Ben, Les miscellanées de Mr. Schott, 2006
  • SUTCLIFFE William, Vacances indiennes, 2003
  • URASAWA Naoki, Monster (t. 1 à 18), 2001-2005
  • VILROUGE Marc, Reproduction non autorisée, 2004
  • WINCKLER Martin, Le choeur des femmes, 2009.

Forcément, mes chouchous sont présents : Ryû Murakami et son univers si glauque, et Arto Paasilinna que je suis depuis une douzaine d'années, grâce aux conseils avisés d'une amie de 20 ans (enfin, un peu plus...). La rencontre eut lieu non pas autour du Lièvre de Vatanen (c'est d'un commun !) mais du Fils du Dieu de l'orage, qui égaya un été 97 que j'aurais davantage dû consacrer à l'écriture de mon unique oeuvre universitaire... Depuis, Paasilinna est un compagnon de route, un des rares auteurs pour lesquels l'attente d'une sortie en poche est intenable. C'est aussi "à cause" de lui que j'ai rêvé de Finlande pendant presque 10 ans et qu'une fois sur place, le nom des villes et la consonance des mots m'étaient si familiers. Sillonner sa Laponie natale, pouvoir mettre des images, des odeurs et des sons sur Rovaniemi, les lacs, la forêt et les cabanes en bois resteront des souvenirs inoubliables et un vrai tournant dans mon existence.

Inari_small

Inari, juin 2006

 

Posté par Aurelie B à 18:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Salut les p'tits clous

    Winckler

    et si tu peux me prêter le cœur des femmes ce serait génial ! Comment va ? on se voit peut être vendredi sinon ?
    Bises

    Posté par anne, 11 novembre 2009 à 20:05 | | Répondre
  • Vendredi 13

    Je crois que nous nous voyons vendredi en effet Martin Winckler peut faire la route avec nous.

    Posté par Aurelie B, 11 novembre 2009 à 21:41 | | Répondre
  • Chouette, et merci, je me me faire des "auto-cadeaux" pour Noël. ça tombe bien, j'avais perdu l'inspiration lectrice...

    Posté par FD, 07 décembre 2009 à 16:42 | | Répondre
  • C'est moi l'amie de 20 ans ? Je désesperais de lire un nouveau billet ici, moi !
    Sinon, t'as oublié de citer "Code Lupin" de Michel Bussi mais cela mérite sans doute un billet entier.

    Posté par emilie, 07 décembre 2009 à 22:27 | | Répondre
Nouveau commentaire