08 août 2009

Un peu plus au sud, c'était mieux...

... mais ils faut bien remonter et se remettre au boulot. D'ailleurs, je ne suis plus en vacances mais en week-end...
Ces deux semaines et demi en des latitudes plus clémentes sans être tout à fait exotiques (quoique, la visite d'Orange restera pour moi une véritable aventure en terre inconnue, voire en milieu hostile) m'ont fait un bien fou. Le simple fait de retourner dans "mes" terres pendant 15 jours étaient de toute façon un gage de réussite !

Tiens, les voila mes terres. Enfin, quelques kilomètres au nord. J'ai pas vu Jean Ferrat sur le terrain de boules cette année. D'ailleurs, sur la photo, il est caché, le terrain de boules. Tout comme la place avec sa fontaine rouge comme le banquet républicain dont elle était encore il y a quelques années le théâtre.

Antraigues_small

J'aime bien aller en vacances là-bas. Au bout des 700 km que je ne parcours hélas plus chaque année, c'est normal. C'est comme si j'arrivais chez moi, un chez moi que j'aurais quitté quelques jours plus tôt. Et à chaque départ, c'est la boule dans la gorge. Les yeux qui picotent un peu. Pas envie d'aller se coucher pour profiter encore. Entendre. Sentir. Toucher. Boire jusqu'à la dernière goutte les cigales, la rivière, les genêts, la menthe sauvage qui se libère parfois sans crier gare juste sous nos pieds. Le vert translucide d'un ciel de feuilles de châtaigniers sous le soleil. Le Vercors, le Ventoux et le Mont-Blanc qui nous font de l'oeil quand on monte un peu. Rendez-vous manqué avec eux cette année en haut du Mézenc, après la grimpette dans les nuages. Pas grave, ça reste magique.

Mezenc01_small

Et une fois le nuage franchi, les couleurs explosent...

Mezenc02_small

Posté par Aurelie B à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Un peu plus au sud, c'était mieux...

Nouveau commentaire