29 janvier 2009

[Aparté] C'est la lutte...

Alors bien sûr, on a bien battu le pavé ce matin, c'est important. Chez nous, 15 000 selon le Figaro, 35 000 selon la police, pas loin de 50 000 sur l'échelle de décembre 1995. Et pas de que des feignasses de fonctionnaires. Des dockers, des élus, cocarde sur le coeur, des Renault (il faut dire qu'ils morflent dans la région), mais aussi des salariés qu'on voit moins souvent et dont on se dit que quand ils sortent banderoles au poing, c'est que vraiment ça va mal : Crédit agricole, Leroy-Merlin, Carrefour... En somme, ce matin, c'était du lourd. C'était à la fois réjouissant, grisant même, autant qu'inquiétant quant à la situation sociale.

Mais il y a autre chose qui me chiffonne. Un de ces détricotages discrets dont souvent on se rend compte quand il est trop tard. Aujourd'hui, le Planning familial est en difficulté. L'Etat, par le biais de la loi de finances pour 2009, vient de réduire drastiquement les crédits alloués à l'activité de conseil conjugal et familial du Planning (-42 %, soit 1 millions d'euros de subvention en moins, voir le communiqué de presse).

Je n'ai pas l'intention d'exprimer mes indignations à tout bout de champs sur ce blog (ou alors ça m'obligeraoit à bloguer plusieurs fois par jour), mais il est des sujets sur lesquels je suis furieusement chatouilleuse. Celui des droits des femmes est de ceux-là. Une pétition a été mise en ligne ce matin, en soutien au Planning familial ; à cette heure, elle a déjà recueilli près de 6 000 signature et n'attend plus que la vôtre.


Posté par Aurelie B à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur [Aparté] C'est la lutte...

Nouveau commentaire